Critique de la série Sweetbitter…

Critique de la série Sweetbitter : Boire et déboires à New York

Si vous avez déjà vécu le phénomène de la vie de restauration, cette série vous ramènera beaucoup de souvenirs. Si vous êtes toujours dans cet univers vous pourrez reconnaître et jumeler certains personnages avec des collègues. Ayant moi-même côtoyé ce monde pendant de nombreuses années, j’ai réellement pu me reconnaître dans certaines situations. Tess, une jeune femme décide de laisser derrière elle son patelin de l’Ohio pour venir s’installer dans la grosse pomme. Fraîchement débarquée à New York, elle vend sa voiture et se cherche un emploi. Par chance, elle est recrutée dans un restaurant chic et huppé. Prise à l’essai comme commis de salle, elle devra prouver qu’elle mérite ce poste. Tess, n’est pas au bout de ses surprises, alcools, drogues, relations, amitiés elle devra apprendre à jongler et apprivoisée cette nouvelle vie. Beaucoup de secrets de mystère flottent dans l’air dans cette série qui se veut linéaire sans immense rebondissement. On dévore facilement les 14 épisodes de 30 minutes.

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 3 étoiles sur 5

Version française : Sweetbitter : Boire et déboires à New York

Version originale : Sweetbitter

Durée: 14 épisodes

Classement : Drame

Année : 2019

Visionnez un extrait ici

Clique ici pour rejoindre mon groupe Facebook pour films et séries.

MI_13022020_1931

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s